a group of people standing in front of a bridge

The content of this page is currently only available in French.

EVENT

Réforme de la législation en matière de protection des renseignements personnels au Québec : quelles incidences pour les entreprises?

November 17, 2021

12:00 p.m. - 1:00 p.m.

Webinaire
Les détails de connexion et les liens vous seront fournis après votre inscription.
L'heure indiquée est l'heure de l'Est.

Au cours de l’année, nous tiendrons une série de présentations qui réuniront des leaders et des spécialistes d’une foule de secteurs liés à la protection de la vie privée et des données, de même qu’à la cybersécurité. Leurs connaissances et perspectives aideront votre organisation à atteindre ses objectifs d’affaires et de croissance.

Le 21 septembre 2021, l’Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi n° 64, Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels, qui introduit d’importants changements au droit québécois en matière de protection des renseignements personnels dans le secteur privé. Au cours de ce webinaire, l’équipe Respect de la vie privée et protection des renseignements personnels de BLG Montréal présentera les modifications apportées à la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé et abordera les zones d’incertitude soulevées par ces nouvelles exigences. Les conférenciers résumeront les principales incidences de cette réforme législative pour les entreprises, discuteront du type d’exercices de cartographie des données, des évaluations et des révisions que les entreprises devraient entreprendre afin de se mettre en conformité et proposeront une feuille de route tenant compte du délai d’entrée en vigueur de ces modifications.

Le 16 novembre (en anglais) et le 17 novembre (en français), nos conférenciers et conférencières Simon Du Perron, Julie Gauthier, Éloïse Gratton, Elisa Henry, Max Jarvie, François Joli-Cœur et Andy Nagy aborderont les sujets suivants :

  • Mécanismes de mise en œuvre et d’application de la loi
  • Responsabilité
  • Transparence et consentement
  • Nouveaux droits individuels
  • Recherche et analyse de données
  • Impartition et transferts à l’extérieur du Québec
  • Mesures de sécurité et gestion des incidents de confidentialité
  • Prochaines étapes et séance de questions-réponses

Vous souhaitez participer? Soumettez vos idées, suggestions et questions dans le formulaire d’inscription. Pour accéder aux précédents webinaires de la série, cliquez ici.

Veuillez répondre d’ici le 15 novembre. Si vous avez des questions concernant cet événement, veuillez écrire à l’adresse RSVPCalgary@blg.com.


Information sur les crédits de FPC

Séance du 16 novembre 2021

CB | Ce cours est reconnu par la LSBC à titre d'activité de formation pour 1,0 heure. Titre du cours : New privacy law in Quebec: Impacts for businesses (ENG). Numéro du cours : N16112021ENG.

ON | Cette séance est admissible pour un maximum de 1,0 heure de droit de fond.

QC | Prenez note que la notion de « reconnaissance » ou d'« accréditation » a été supprimée par le Barreau du Québec. Ce faisant, le Barreau tente de faciliter la tâche des avocats qui souhaitent réclamer des heures de formation professionnelle continue obligatoires sans passer par une procédure d'accréditation ou de reconnaissance officielle. Il appartient désormais à chaque avocat de déterminer l’admissibilité d'une activité de formation et de déclarer les heures dans son « Dossier de formation en ligne ».

Séance du 17 novembre 2021

CB | Ce cours est reconnu par la LSBC à titre d'activité de formation pour 1,0 heure. Titre du cours : New privacy law in Quebec: Impacts for businesses (FR). Numéro du cours : N17112021FR.

ON | Cette séance est admissible pour un maximum de 1,0 heure de droit de fond.

QC | Prenez note que la notion de « reconnaissance » ou d'« accréditation » a été supprimée par le Barreau du Québec. Ce faisant, le Barreau tente de faciliter la tâche des avocats qui souhaitent réclamer des heures de formation professionnelle continue obligatoires sans passer par une procédure d'accréditation ou de reconnaissance officielle. Il appartient désormais à chaque avocat de déterminer l’admissibilité d'une activité de formation et de déclarer les heures dans son « Dossier de formation en ligne ».

Principaux contacts