une main qui tient une guitare

Perspectives

« Les véritables leaders donnent naissance à d’autres leaders » : Une soirée avec Manjit Minhas

Être une femme d’affaires accomplie signifie souvent devoir affronter des stéréotypes réducteurs, concilier travail et famille et se tailler une place dans un milieu dominé par les hommes.

Pour souligner la Journée internationale des femmes et le lancement de son initiative Femmes de tête à l’échelle nationale, BLG a accueilli Manjit Minhas le temps d’une conférence intitulée Femmes de tête : Le paysage de l’égalité. Née en Alberta, Mme Minhas est directrice générale, entrepreneuse, philanthrope, mère de famille et tête d’affiche de l’émission Dragon’s Den à la CBC. Sous un angle unique, elle a retracé ses importantes réussites personnelles et professionnelles devant les membres et les clients du cabinet qui étaient réunis pour l’occasion.

Au cours de cette conférence dynamique, le public a pu découvrir le parcours de Mme Minhas qui, mue par une idée audacieuse née alors qu’elle avait 19 ans, est passée d’étudiante en génie à « baronne canadienne de la bière ». Sincère et ponctué d’anecdotes savoureuses (dont une rencontre avec un ours noir dans les Rocheuses qui a été la source d’inspiration pour la première étiquette de l’entreprise) et de conseils pratiques, l’allocution a permis à des leaders d’aujourd’hui et de demain de prendre conscience des moyens que doivent prendre les femmes pour réussir dans ce monde hautement compétitif.

« Un esprit vif et une oreille attentive »

La réussite ne se produit pas en vase clos. « Nous avons tous besoin de gens qui nous soutiennent », a expliqué Mme Minhas. Mentor et mentorée passionnée, elle a insisté sur l’importance de former les futurs leaders et de stimuler sa croissance personnelle et professionnelle.

Bien qu’elle prône les interactions mentor/mentoré non traditionnelles, elle a dit ne pas exercer ses fonctions de mentor par téléphone ou par courriel, précisant que les contacts directs sont essentiels à l’entretien des relations à long terme et au développement des aptitudes interpersonnelles.

Indiquant toujours puiser sa sagesse auprès des membres de sa famille et de ses collègues dirigeants, elle encourage les femmes à se laisser guider par leurs passions, à se mettre en avant et à briser les plafonds de verre.

« Rêver en technicolor »

Un des ingrédients de la recette du succès de Mme Minhas est sa volonté d’apprendre constamment. Loin de se complaire dans ses nombreuses réussites, elle a souligné l’importance de ne pas se reposer sur ses lauriers et d’être toujours la personne la plus passionnée et la mieux préparée du groupe.

Elle a aussi exhorté les participants à nourrir leur curiosité, à lire des ouvrages variés et à défendre leurs idées et leurs objectifs, aussi inatteignables puissent-ils paraître.

« Être en contrôle de ses journées »

Consciente que la culture populaire nous inonde de solutions pour équilibrer travail et famille, Mme Minhas soutient que nos vies personnelles et professionnelles sont forcément entrelacées, particulièrement chez les femmes. Celles-ci doivent souvent s’occuper de leur carrière et de leur famille en composant avec un stress émotionnel tout en tâchant de ne pas mettre de côté leur santé et leur bien-être. Elle a d’ailleurs proposé une variété d’astuces pour aider les personnes aux prises avec des responsabilités concurrentes à maximiser leurs réussites.

Elle a révélé qu’elle divise sa journée en tranches d’une heure, afin de ne pas se laisser dépasser par les événements. Elle a aussi mentionné l’importance de dire non : si vous n’êtes pas d’accord avec les conditions qu’on vous offre, ne vous gênez pas pour vous passer votre tour.

Transformer l’inconfort en possibilités

Mme Minhas a raconté qu’en tant que jeune femme de couleur qui évolue dans le monde de la bière, son autorité a parfois été remise en question. Il est arrivé qu’on s’en remette à son frère (son partenaire d’affaires) lors d’une réunion et qu’on la méprenne pour une serveuse, plutôt que pour la directrice générale.

Elle a expliqué que dans l’adversité, il faut transformer sa colère en productivité et défendre vigoureusement ses intérêts.

Elle a aussi souligné l’importance d’être un fin négociateur. Bien que certains voient la négociation comme un conflit, elle croit plutôt que « l’on récolte ce que l’on négocie », que ce soit un accord aux enjeux élevés ou le changement d’horaire de son enfant.

La conférence de Mme Minhas était une véritable feuille de route traçant la voie du succès personnel et professionnel. Rappelant qu’il est impossible de prendre des raccourcis, elle a encouragé les invités à se montrer audacieux, à prendre des risques et à viser constamment l’excellence. « Aucun ascenseur ne mène à l’étage du succès. Il faut monter par l’escalier ».

Contact connexe