Patrick Plante

Associé

Montréal
[email protected]
514.954.2571

Patrick se spécialise en litige commercial et agit dans le cadre de nombreux recours en matière de responsabilité civile et contractuelle. Doté d’un jugement sûr et d’une acuité d’analyse hors du commun, il se consacre à des dossiers d’actions collectives complexes notamment dans les domaines de l’environnement, des services bancaires, de la responsabilité du fait du produit, du droit de la consommation et de la protection de la vie privée.

Patrick s’occupe également de procédures spéciales (injonctions) et d’affaires qui touchent le droit du transport, le litige bancaire, le droit constitutionnel, les langues officielles, le droit administratif et le droit disciplinaire. Par ailleurs, il participe à la préparation de dossiers et plaide devant tous les organes judiciaires du Québec. Patrick a également une expertise en matière d’arbitrage.

Expérience

  • Agit dans des actions collectives d’importance, notamment :
    • Défend les intérêts de la Compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique dans le cadre de l’action collective portant sur l’accident survenu à Lac-Mégantic (Ouellet c. Compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique et al.).
    • Défend les intérêts de HSBC dans l’action collective portant sur les frais de chèque sans provision (Defrance et Vaillancourt-Thivierge c. Banque de Montréal et al.).
    • Défend les intérêts de Google dans l’action collective portant sur le respect de la vie privée et la protection des renseignements personnels.
    • Défend les intérêts de Peoples Trust Company dans l’action collective concernant les frais d’activation des cartes pré-payées.
    • Défend les intérêts de Take-Two Interactive Software, Rockstar Games, 2K et Zynga dans les actions collectives entreprise contre l’industrie des jeux vidéo..
    • A défendu les intérêts d’Aéroports de Montréal dans les actions collectives portant sur la pollution sonore causée par les avions et sur le risque pour la santé que pourraient poser les nanoparticules en suspension dans l’air, tant devant la Cour supérieure du Québec que devant la Cour d’appel).
    • A défendu les intérêts de BMO dans des actions collectives d’importance dans le domaine bancaire (Haroch c. Toronto Dominion Bank, 500-06-000930-186, et Pilon c. Banque Amex du Canada, 500-06-000899-183).
    • A défendu les intérêts de Google dans le cadre d’une action collective liée au renouvellement automatique des abonnements en ligne à la suite d’une période d’essai gratuite (Benabu c. Vidéotron et al.).
    • A défendu les intérêts de JTI-Macdonald Corp. dans les actions collectives historiques sur le tabac (Conseil québécois sur le tabac et la santé c. JTI-Macdonald Corp. et al. et Létourneau c. JTI-Macdonald Corp. et al.).
    • A défendu les intérêts de StockX dans l’action collective concernant le bris de confidentialité sur les données et la publicité sur les prix.
  • Défend les intérêts de Chicago Title Insurance Company dans un litige l’opposant à la Chambre des notaires du Québec découlant de la modification de la Loi sur le notariat.
  • Représente et conseille plusieurs entités dans des litiges afférant aux questions de langues officielles.
  • Représente et conseille des autorités aéroportuaires à travers le pays.
  • A participé au débat portant sur la validité constitutionnelle de la Loi sur le recouvrement du coût des soins de santé et des dommages-intérêts liés au tabac.
  • A représenté des particuliers victimes de campagnes diffamatoires sur Internet et pris des mesures afin de protéger leur vie privée et leur image publique.
  • A représenté une institution financière canadienne devant les tribunaux à l’occasion d’un litige portant sur l’enrichissement injustifié des parties adverses découlant d’une erreur concernant un transfert bancaire.
  • A participé au débat portant sur la prohibition de divulgation devant les tribunaux de renseignements de supervision transmis au Bureau du surintendant des institutions financières.

À l'extérieur de BLG

Activités professionnelles

  • Membre, Association du Barreau canadien
  • Membre, Comité consultatif pour le Québec
  • Membre et membre du comité consultatif pour le Québec, Société des Plaideurs

Activités communautaires

  • Membre du conseil d’administration, Théâtre de Quat’sous

Prix et marques de reconnaissance

  • Salué dans le numéro 2024 (depuis 2019) de la publication Best Lawyers in Canada® (Litige relatif au droit des sociétés et droit commercial) et depuis le numéro 2021 (Litige des actions collectives).
  • Salué dans le numéro 2024 de la publication Benchmark Litigation’s à titre d'« Étoile du litige », de 2018 à 2021 à titre de « 40 and Under Hotlist », dans le numéro 2021 (et depuis 2019)à titre d’« Étoile montante » (Future Star)
  • Finaliste pour un Prix d’excellence en 2024 aux Canadian Law Awards
  • Reconnu dans le numéro 2021 de la publication Lexpert Special Edition: Litigation
  • Reconnu dans les numéros 2021 et 2024 de la publication The Canadian Legal Lexpert® Directory (Litiges - Droit des sociétés et droit commercial).
  • Finaliste au concours Avocats Jeune Barreau de Montréal (JBM) de l’année (2015) : litige civil et commercial.
  • Lauréat du prix Zenith de Lexpert (2011), remis à l’équipe pro bono de l’année, pour avoir représenté M. Réjean Hinse.
  • Sélectionné à titre de diplômé étoile (« Star Graduate ») de l’Université d’Ottawa pour son parcours universitaire exceptionnel (collation des grades de 2008).
  • Lauréat de près d’une vingtaine de prix d’excellence, dont la Médaille d’or et la Plaque de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa pour la plus haute moyenne dans l’ensemble du programme de licence en droit civil.
  • Lauréat du Prix du Barreau du Québec en 2008 pour avoir maintenu la plus haute moyenne de tous les étudiants en droit ayant terminé leurs études de premier cycle à l’Université d’Ottawa.
  • A remporté, en 2007, le Prix Ronald St. John MacDonald offert à l’équipe ayant rédigé les meilleurs mémoires lors des qualifications canadiennes pour le concours de plaidoirie en droit international Philip C. Jessup et a agi, l’année suivante, comme conseiller en plaidoirie de l’équipe de l’Université d’Ottawa dans le cadre de ce concours.
  • A obtenu, en 2006, une Bourse de recherche BLG qui lui a permis de collaborer à la réalisation d’une monographie consacrée au droit des contrats québécois et destinée à être publiée dans l’International Encyclopædia of Law.

Admission au Barreau et formation

  • Québec, 2009
  • LLB, Université d'Ottawa, 2008
  • M.A. en relations industrielles, Université Laval, 2005
  • B.A. spécialisé avec double spécialisation (science du travail et science politique), Université York, 2003